Gérard Klein
Gérard Klein et Françoise Klein
7 mars 2017
Zoé vous présente la Crème de jour Océange en vidéo
4 mai 2017
Tous nos articles
ingredient-interdit-cosmetique

ingredient-interdit-cosmetique

Savez-vous lire une étiquette de soins cosmétiques ?



ingredient-interdit-cosmetique

ingredient-interdit-cosmetique


Savez-vous que l’on trouve du liquide de circuit de freinage dans certaines crèmes ?

Voici les 8 ingrédients interdits qu’il faut repérer, même si c’est écrit tout petit.
Nous dressons pour vous la liste noire des huit ingrédients interdits dans les produits cosmétiques et qu’il vous faudra traquer au rayon « Beauté » des grandes surfaces.
Si vous préférez la tranquillité, tournez-vous plutôt vers les soins OcéAnge qui ne contiennent aucun de ces composants. Mais regardons cela de plus près.


1- Propylène glycol :

C’est un conservateur dérivé du pétrole et utilisé notamment dans les peintures. Si vous le voyez, partez en courant !

2- Sodium-laureth-sulfate et sodium-lauryl-sulfate :

Ces détergents sont utilisés pour leurs effets moussants. Ils irritent la peau et créent des allergies. Surveillez les compositions de vos bains moussants et shampoings.

3- BHT (butyl-hydroxytoluène) et BHA (butyl-hydroxyanisole) :

Ce sont des antioxydants cancérigènes soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens. On les retrouve dans certaines crèmes hydratantes mais aussi des rouges à lèvres et certains fonds de teint.

4- Phtalates :

Ils n’ont pas bonne presse ces temps-ci car ont été classés comme substance cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR de catégorie 1 ou 2) par l’Agence Européenne des Produits Chimiques (ECHA). C’est un groupement d’éléments chimiques composé par les ingrédients suivants : Phtalate de Dibutyle ou DBP, Di-ethylhexyl phtalate ou DEHP (autre nom : di-octyl phthalate ou DOP), Di-isononyl-phtalate ou DINP, Phtalate diisodécylique ou DIDP (autre nom : di-iso-décyl-phtalate), Butyl benzyl phtalate ou BBP). Ils sont utilisés dans les peintures, les vernis, les encres et les adhésifs.

5- PEG et PPG :

Les PEG ou polyéthylènes glycols sont toxiques, inflammables et cancérigènes. Les PPG (propylènes glycols) ont les mêmes processus de fabrication et les mêmes propriétés que l’huile pour freins et les fluides antigels industriels. Ils sont utilisés dans les cosmétiques car ils donnent une texture veloutée aux crèmes…Alors ouvrez l’œil !

6- Sel d’aluminium :

Utilisé dans les anti-transpirant, le sel d’aluminium bouche les canaux de sécrétion naturelle des glandes sudoripares et provoque des inflammations. On soupçonne qu’il est responsable de cancer du sein alors passez votre chemin si vous repérez « sel d’aluminium » sur une étiquette.

7- Parabenes :

(Ethylparaben, Methylparaben, Butylparaben, Propylparaben) Tristement célèbres, ce sont les fameux conservateurs synthétiques qui sont supposé être cancérigènes. Aucune preuve mais comme il vaut mieux prévenir que guérir, privilégions les conservateur naturels et autres flacons airless sans échange avec l’air ambiant.

8. Formaldehyde :

De la même famille que le formol, c’est le groupement chimique des ingrédients suivants : diazolidinyl urea, DMDM hydantoin, imidazolidinyl urea, quaternium-15, 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (Bronopol). Ce sont des conservateurs cancérigènes et neurotoxiques. Ils sont encore utilisés dans les solvants, colles et vernis et interdits désormais dans les produits en contact direct avec la peau. Même s’il reste présent dans la fumée de cigarette, en ce qui concerne les cosmétiques, on peut respirer tranquille.


Et pour les produits cosmétiques bio ?

Assurez-vous que le produit en question soit certifié bio par l’un des organismes suivants : Ecocert, Nature et Progrès, Demeter ou BDIH. Ces institutions « vérifient » le respect des exigences du label bio. C’est ainsi l’assurance que le produit ne contient aucun composant de synthèse, aucun dérivé pétrochimique et aucun conservateur. De plus, cela certifie qu’ils ont été fabriqués à partir de matières premières biologiques. Il n’y a eu aucun test sur les animaux et en théorie, leurs emballages sont recyclables.
Méfiez-vous des produits dont un seul ingrédient est d’origine biologique, et qui finissent par mettre en avant la mention « BIO » Il n’y a pas nécessairement « danger » mais il y a « tromperie » et rien que pour cela, n’achetez pas !


Et en ce qui concerne OcéAnge ?

OcéAnge est très vigilant au sujet des formulations va jusqu’à anticiper la législation future afin de ne pas être pris à défaut. La difficulté de l’exercice consiste à conserver des textures onctueuses et légères à la fois, des fragrances délicates et non entêtantes ainsi qu’une efficacité anti-âge réelle, tout cela sans ingrédient nocif ou potentiellement nocif, aujourd’hui et demain.
Le résultat est très convaincant et nos utilisatrices sont toutes satisfaites des nouvelles formules avancées dont bénéficient nos soins.

Découvrez tout de suite les fiches produits des Crèmes de Jour, Crèmes de Nuit et Sérum combleur hyaluronique.
Testez par vous-même et profitez des promotions actuelles, c’est le moment de vous faire plaisir.